Les Paysages du Pays de l’Auxois Morvan

auxois3 86
Le Pays de l’Auxois Morvan compte 66 620 habitants et 237 communes. Son périmètre comprend 10 communautés de communes. Géographiquement, il couvre une partie du Morvan et l’Auxois et s’étend sur 2 990,79 km2. L’Auxois est une région naturelle correspondant à un fossé entre les plateaux de Langres-Châtillonnais et le Morvan. Le Pays d’Auxois, au sens historique, « Alesiensis pagus », était un comté qui fut associé au Duché de Bourgogne en 1082. Il était divisé en bailliage principal de Semur-en-Auxois et bailliages particuliers d’Avallon, d’Arnay-le-Duc et de Saulieu. Le Pays déborde sur plusieurs autres régions naturelles comme le plateau du Châtillonnais et la Terre-plaine.

Population

En 2006, la population était de 55 548 habitants, alors qu’en 1968, le territoire accueillait 62 154 habitants. La population du territoire correspond à une densité moyenne de 21,7 habitants/km², ce qui est bien inférieur à la densité à l’échelle du département de la Côte-d’Or (57 habitants au km²). Le Pays s’organise en 7 bassins de vie : intégralement ceux de Pouilly-en-Auxois, Saulieu, Semur-en-Auxois, Vitteaux et partiellement ceux d’Arnay-le-Duc, Montbard et Venarey-les-Laumes. Le territoire s’appuie également sur les deux principales (Semur-en-Auxois et Montbard) qui comptent respectivement, au 1er janvier 2014, 4 573 et 5 668 habitants. D’autres bourgs centres affichent une population comprise entre 3 000 et 1 500 habitants, comme Venarey-Les Laumes, Saulieu, Arnay-le-Duc, ou encore Pouilly-en-Auxois). Le territoire, espace à dominante rurale forte, est classé en Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) depuis 2005.

L’activité économique

L’économie du Pays de l’Auxois Morvan, si elle est globalement similaire au reste du département, se caractérise par la mono industrie métallurgique du bassin de Montbard (la Métal Valley) et une faible industrialisation du reste du territoire. Le Pays de l’Auxois Morvan est par ailleurs une région à forte dominante agricole avec plus de 3,7% de la population active considérés comme exploitants agricoles. L’agriculture de l’Auxois Morvan, qui a connu des évolutions, est aujourd’hui principalement partagée entre deux activités principales : l’élevage extensif à partir de troupeaux charolais allaitant, et la polyculture. La viticulture, très présente au XIXème siècle, a quasiment disparu au début du XXème à la suite de l’épidémie de phylloxéra. Elle renaît progressivement depuis les années 80. La Surface Agricole Utile (SAU) occupe 59,7% du territoire, ce qui est supérieur à la moyenne départementale et nationale. Le Pays représente une grande richesse, avec notamment les filières d’excellence que sont l’AOC Epoisses et la Viande Charolaise. Pour valoriser encore plus les autres productions, différentes actions sont menées et, notamment, la démarche d’identification des productions locales (viande évidemment, mais aussi tout type de produit ayant un lien au terroir et au territoire) portée par le Pays  : les Productions «Auxois naturellement…». Cette « labellisation » doit permettre de valoriser ces productions locales, respectueuses de l’environnement, tout en assurant un lien entre agriculture et territoire, et en permettant le maintien de cette activité essentielle sur le territoire.

La forêt

Le taux de boisement (21%) rend compte d’une faible présence de la forêt sur le territoire avec une répartition hétérogène. Il est seulement de 16% sur la partie Auxois alors qu’il atteint 33% sur la partie morvandelle. Cette variabilité rend bien compte de la réalité bourguignonne avec des zones fortement boisées, comme le Morvan, et des zones de transition correspondant à l’Auxois. La composition de ces forêts suit cette même dualité avec une proportion de résineux significative sur le Morvan et anecdotique dans la partie de l’Auxois. Le Pays a su tirer profit de cette situation en accompagnant la mise en place d’un écopôle à La Roche-en-Brenil dédié à la ressource bois.

Les activités de tourisme

Renommée pour ses richesses gastronomiques, architecturales et ses paysages, le Pays de l’Auxois Morvan attire nombre de touristes français et étrangers. Ce territoire dégage une image positive en lien avec le paysage et un patrimoine historique de qualité. Si les retombées du tourisme sont variables à l’échelle du territoire, celui-ci bénéficie d’atouts lui permettant d’émerger en comparaison du département. Le patrimoine archéologique et historique, notamment médiéval est particulièrement remarquable. Au nombre des sites particulièrement attractifs du territoire, on peut citer le Muséoparc Alésia, l’Abbaye de Fontenay, le château de Bussy Rabutin, les Forges de Buffon, la cité médiévale de Semur-en-Auxois, ou encore le Canal de Bourgogne. En comparaison du reste de la Côte-d’Or, le territoire présente une bonne capacité d’accueil touristique (50 lits pour 100 habitants comparé aux 20 lits/100 habitants sur la Côte-d’Or).